Tel. 02 97 29 55 62 contact@lacourdorgeres.com
Votre panier est vide

Livraison offerte

à partir de 49€ d'achat

Pensez y !

La prune : son histoire et ses bienfaits

, dans Les fruits

L’été est une saison formidable. Les moments de détente et de gourmandise s’enchaînent et le temps semble s’arrêter. Certains fruits sont de véritables symboles de cette saison idyllique. C’est notamment le cas de la délicate et juteuse prune. Aujourd’hui nous avons donc décidé de vous parler de ce petit fruit sucré et cher à nos cœurs, dont nous faisons évidemment une délicieuse confiture artisanale.


La petite histoire de la prune

 

Vous le savez, à La Cour d’Orgères nous adorons vous raconter les histoires qui se cachent derrière nos aliments préférés.

Saviez-vous que les prunes séchées faisaient partie des denrées qui étaient placées dans les tombeaux princiers, au sein des pyramides ? Certains archéologues ont même retrouvé des noyaux semblables à ceux de mirabelles sur des sites qui dateraient de l’Âge de bronze ? En France, ce n’est véritablement qu’à la Renaissance que la prune deviendra un fruit populaire. Avec ce succès, des recettes à base de prunes ne cesseront de naître : confitures, tartes, flans, etc.

 

degustation-mirabelle-pruneAprès la cueillette des prunes du jardin, place à la dégustation ! 

 

les différentes variétés de prunes : 


Aujourd’hui nous dégustons principalement quatre variétés de prunes :

 

  • les mirabelles
  • les Reine-Claude
  • les quetsches
  • les prunes d’Ente

 

L’hexagone produit chaque année pas moins de 60 000 tonnes de ces délicieux fruits. La région du Sud-Ouest est la plus grosse productrice de prunes, suivie par l’Est avec sa fameuse mirabelle de Lorraine, puis par le Sud-Est.

 

mirabelleLa mirabelle de Lorraine : juteuse et sucrée !


Les bienfaits de la prune

 

Comme tous les fruits, la prune est une mine de vitamines et de minéraux. Idéale pour se faire plaisir sans culpabilité, la prune ne compte qu’une cinquantaine de calories pour 100 grammes. Sa riche concentration en fibres en fait un allié pour celles et ceux qui veulent améliorer leur transit. Enfin, le potassium et les anti-oxydants qu’elle contient lui permettent de nous aider à maintenir une bonne santé cardio-vasculaire et un taux de cholestérol bas.


Petit point sur le pruneau

 

S’il est clair pour certains que le pruneau est une prune séchée, pour d’autres cela peut porter à confusion. Sachez donc qu’une prune séchée, que ce soit au soleil ou dans un four, est considérée comme un pruneau. Si nous avons la chance en France d’avoir une indication géographique protégée (IGP) pour notre succulent pruneau d’Agen, cela ne veut pas dire que nous sommes les seuls à en produire.

En effet, les États-Unis et le Chili devancent la France au niveau de la production mondiale de pruneaux. Ce savoir-faire des pruniculteurs et le climat du Sud-Ouest permettent de créer le véritable pruneau d’Agen, un mets d’exception reconnu autour du globe.


Comment manger la prune ?

 

Vous avez craqué devant l’étal de votre primeur ou vous avez la chance d’avoir un beau prunier dans votre jardin ? Quoi qu’il en soit, il est toujours intéressant de découvrir des recettes originales pour cuisiner ces exquis petits fruits.

Inutile de vous présenter l’incontournable tarte aux prunes et l’indémodable far breton qui nous rappellent à tous de savoureux souvenirs d’enfance.

 

Si à La Cour d’Orgères nous adorons les parfums classiques, comme celui de notre subtile confiture de mirabelles de Lorraine nous aimons aussi créer des mariages surprenants, comme celui de notre nouveau Chutney Celtique, fait à base d’échalotes, de prunes quetsches, de raisins secs, de cidre et de Kari Gosse. Cette nouvelle recette artisanale se mariera à merveille avec le foie gras ou les plats à base de riz.

 

Confiture de Mirabelle de lorraine

Confiture artisanale de mirabelle de Lorraine

petit-bol-de-chutney-celtique-de-la-cour-dorgeres_0

Bol de chutney celtique : parfait avec du foie gras !

 

Vous voulez sortir des sentiers battus et surprendre les papilles de vos invités ? Alors, pourquoi ne pas vous lancer dans une recette d’Umeboshi, ces prunes salées et macérées dont les Japonais sont particulièrement friands ? Attention toutefois, vous devrez être patient puisque la recette traditionnelle japonaise veut que l’on laisse macérer les prunes dans l’alcool et le sel au moins trois semaines avant de pouvoir les manger.

 

Et vous, quelle est votre façon préférée de manger les prunes ? Venez nous le dire sur notre page Facebook !

Produits associés

Confiture artisanale aux Mirabelles de Lorraine
Une confiture de mirabelles de Lorraine qui sont parfumées mais sans amertume ni acidité. Même si la saison de la mirabelle est courte, vous pourrez...
A partir de 3,50 €
Acheter

Les commentaires Facebook

Les commentaires (0)

Déposer un commentaire
...veuillez patienter...
Les champs marqués d'une * sont obligatoires
Votre commentaire a bien été enregistré. Il sera validé très prochainement.
Aucun commentaire disponible. Soyez le premier à donner votre avis !