Panier vide

La myrtille

La petite baie des montagnes

Baie délicate à la robe bleutée, la myrtille séduit par son goût subtil, légèrement acidulé.

Nous avons eu envie de vous faire découvrir, ou redécouvrir, ce fruit parfois méconnu…

La myrtille

Originaire d’Europe, la myrtille fait partie de la même famille que les airelles. Il ne faut toutefois pas confondre les myrtilles qui sont bleues, avec les airelles, qui sont rouges. Il existe également le bleuet, cousin américain de la myrtille sauvage, qui est un peu plus gros et moins acide que nos baies sauvages européennes. C’est principalement cette variété qui est cultivée en France.

La myrtille sauvage

La myrtille sauvage, elle, est essentiellement récoltée en Bretagne, dans les Alpes et en Ardèche. En fonction de leur origine, les myrtilles sont parfois appelées « airelles noires » ou « raisin des bois ». Poussant dans les forêts, les myrtilles sauvages ont un goût particulièrement délicat. C’est un produit très apprécié par les gourmands, mais aussi par les plus grands pâtissiers. Les myrtilles sauvages sont ramassées à la main pour les petites cuillettes familiale, mais aussi avec un peigne au cours du collectage professionnel.

Le saviez-vous ?

Le cœur de la myrtille est très clair par rapport à son enveloppe. En fait c'est la peau qui donne cette couleur sombre et qui tâche les doigts lors de la cueillette.

Myrtilles sauvages

Les bienfaits de la myrtille

Bonne nouvelle pour celles et ceux qui surveillent leur ligne, avec seulement 60 calories pour 100 grammes la myrtille une gourmandise dépourvue de culpabilité.

Comme beaucoup de fruits, la myrtille est également gorgée de nutriments et de vitamines.

Sa belle robe bleue révèle notamment sa forte concentration en antioxydants.

Elle est aussi une source non négligeable de vitamine C et de manganèse, des micronutriments indispensable pour rester en bonne santé.

Comment choisir et conserver les baies ?

Comme toutes les baies, les myrtilles sont des fruits fragiles, qu’il faut sélectionner et conserver avec soin.

Lorsque vous les achetez, vous devez donc veiller à ce qu’elles ne soient pas abîmées. Pour cela, vérifiez si aucun fruit n’est écrasé au fond de la barquette.

Vous pouvez ensuite les garder jusqu’à une semaine au frais.

Si vous faites une belle récolte de myrtilles sauvages vous pouvez en faire des confitures, mais également les congeler.

Comment la manger ?

Ces petites baies sont particulièrement appréciées par les Américains, qui adorent les intégrer à leurs muffins et à leurs tartes, et qui en font de délicieuses sauces pour les fameux pancakes du petit-déjeuner.

Vous pouvez tout simplement les incorporer à vos recettes habituelles de clafoutis, de gâteau au yaourt ou dans un bol de fromage blanc.

En dehors de la saison, vous pouvez continuer à déguster la myrtille sous forme de confiture, elle accompagnera délicieusement vos tartines matinales et sera parfaite pour sublimer vos crêpes maison.

Brunch et confiture de myrtilles

Notes @LCO

Visuel pleine largeur => la source ne fait pas 1060 mini